mardi 16 février 2010

Hallelujah

Parfois, on ne s'y attend pas et on se trouve renversé par une interprétation. Lors de la cérémonie d'ouverture des Olympiques, deux grands moments d'émotion pour moi: la découverte du poème We are more de Shane Koyczan et l'Hallelujah de Cohen chanté par K.D. Lang...

Comme quoi, même les blasés peuvent encore craquer quand l'occasion se présente.

3 commentaires:

Carine a dit…

Lorsque je l'ai écouté en direct, j'avais la chair de poule et elle est revenue avec cette seconde écoute

Lucie a dit…

Dès le lendemain matin, je cherchais à le réentendre mais il n'y avait encore aucun vidéo de qualité son acceptable en ligne. Je n'aurais jamais cru qu'une chanteuse country aurait pu me faire autant d'effet! :)

Suzanne a dit…

Je te conseille son dernier album qui est une compilation et qui comprend, outre Hallelujah, plusieurs autres superbes pièces. Une voix surprenante et magnifique qui bouleverse.