samedi 26 juillet 2008

Mamma mia!

Oui, je sais, je vais perdre toute crédibilité. La spécialiste (n'importe quoi!) es musique classique qui se tape une bluette d'été, portée par des hits des années 1970! Mais j'ai une excuse... si, si! Enfin, on m'a un peu forcée. (Bon, pas tant que ça!) Mon mari et ma fille ont exigé que j'y aille avec eux. (Bon, d'accord, insisté peut-être.) Moi qui prend généralement la fuite et quitte le plancher de danse quand j'entends Dancing Queen parce que je ne peux tenir plus de dix secondes à fixer les regards illuminés des danseurs, j'ai cédé et y suis allée et même pas à reculons.

J'ai déjà avoué ici mon amour unilatéral pour The Sound of Music que j'ai vu un nombre incalculable de fois (et dans les deux langues, en plus). Mais il faut aussi que je crache le morceau: j'adore les comédies musicales! Moulin Rouge, Across the Universe, Hairspray, Rent et les films de l'âge d'or de la MGM... argh! Je fonds! Je peux vous décliner des pans entiers de Gigi, danser pour vous ou chanter des extraits de An American in Paris, Singing in the Rain, Easter Parade, West Side Story... Tant qu'à être complètement honnête, les extravagances musicales filmées d'Esther Williams (la nageuse) ne me laissent pas indifférente.

Bon, et alors, Mamma mia? Craquant, complètement! Les chansons d'ABBA perdent une part de leur côté trop sucré (tant mieux!) quand on les intègre à une histoire et que les paroles prennent alors vraiment leur sens. L'histoire est cousue de fil blanc (la jolie demoiselle invite ses trois papas « potentiels » à son mariage dans l'espoir de « reconnaître » au premier coup d'œil le « vrai ») et les décors et les figurants sont kitschissimes. (L'île grecque de La mandoline du Capitaine Corelli, c'est le canal documentaire à côté de ça!) Mais les acteurs s'en donnent tellement à cœur joie que c'en est contagieux. Meryl Streep, une actrice que je respecte énormément, est délicieuse en mère de la mariée et paraît rajeunie de dix ans (sans aucune chirurgie esthétique) et sa pose de voix est saisissante. Ses deux amies de jeunesse (Julie Walters et Christine Baranski) crèvent l'écran lors de séquences particulièrement réussies. (Elles ont réussi à me réconcilier avec la dite Dancing Queen, c'est tout dire!) Les trois pères potentiels manquent peut-être un peu de relief mais se donnent à fond (des leçons de chant supplémentaires auraient pu être offertes à Pierce Brosnan, par contre... heureusement qu'il est beau, hum...) Et, en plus, on a droit à un moment très touchant, alors que la mariée et sa mère partagent un moment de tendre complicité. Les larmes coulaient doucement sur les joues des trois membres de ma famille présents à ce moment-là, en bel unisson...

Non, le film ne remportera pas un Oscar. Oui, la direction cinématographique est parfois chancelante. Mais ça se prend comme un rayon de soleil au milieu d'un été jusqu'ici couvert de grisaille.

7 commentaires:

Karine a dit…

Tiens... moi aussi je craque pour tout ce qui s'appelle comédie musicale! j'hésitais pour celle-ci... mais why not!!!

Caro[line] a dit…

Mon dieu que tu es à côté de la plaque ! Tu ne perds AUCUNE crédibilité à mes yeux. Au contraire, je nous découvre une passion commune : les comédies musicales !

Sais-tu que ce film, je l'attends avec encore plus d'impatience que le prochain Foenkinos ? (Oui oui !)

J'ai découvert la comédie musicale (live) dont le film est tiré à San Francisco, il y a quelques années de cela. Bien que n'étant pas spécialement fan d'ABBA, je suis littéralement tombée amoureuse de cette histoire et de ces chansons ! J'ai trouvé que les créateurs avaient su pertinemment utiliser les chansons d'ABBA pour cette histoire, qui est gentillette mais que j'adoooooooore !

Et donc, j'adore tellement cette comédie musicale (j'écoute le CD sans arrêt depuis ce temps-là...) que je suis allée voir la troupe anglaise lors de leur passage à Paris au début du mois. Et quel bonheur de la revoir !!!

Et là, maintenant, j'attends avec impatience le 10 juillet, date de la sortie française. Encore plus impatiemment depuis que j'ai découvert ton avis maintenant !

J'ai hâte de découvrir Pierce Brosnan chanter. Et je suis très curieuse de voir si le personnage interprété par Colin Firth a la même "particularité" que dans la comédie musicale ! ;-)

Caro[line] a dit…

(J'ai oublié d'activer le suivi des commentaires par mail !)

Venise a dit…

Moi, je ne craque pas mais là, Lucie, tu es tellement "vendeuse", que j'ai presque plus le choix !

Catherine a dit…

J'adore les comédies musicales moi aussi. Mais ne le dites pas trop fort ok ;o)

Lucie a dit…

Ah! quelle sortie de placard réussie de ma part! :-)

J'ai failli résister et leur dire: « Allez-y sans moi! » mais je l'aurais regretté...

Quand j'étais à New York avec ma classe d'ados en avril, Mamma mia! jouait sur Broadway. Malheureusement, nous n'avions pas de billets! Je suis certaine que les filles auraient adoré (les garçons auraient peut-être un peu râlé, au moins pour la forme)...

Ma fille parle d'acheter la trame sonore et d'y retourner avec une copine! Décidément a feel good movie!

Danaée a dit…

C'est chouette de lire cette critique! Je le louerai sans doute quand il sortira en DVD. Un "feel good movie", ça se prend toujours bien!