samedi 25 juillet 2009

Une p'tite vite

Parfois, vous souhaitez vous plonger dans un univers littéraire et y demeurer pendant des heures, voire des jours. À d'autres moments, vous souhaitez simplement glisser une histoire dans votre sac, histoire d'alléger l'attente, de raccourcir le trajet de métro, de voler quelques minutes à un horaire surchargé à l'heure du lunch. Les éditions Bleu autour ont eu la bonne idée d'imprimer de tous petits livres, qui comprennent une seule nouvelle, histoire de vous mettre l'eau à la bouche, de vous faire découvrir un écrivain dont vous ignoriez tout jusque là. Tout récemment, une amie française m'a glissé dans une enveloppe Une histoire pour deux, un court texte plutôt philosophique, dans laquelle une mouette et la mer jouent des rôles plus que secondaires, écrit par Sait Faik Abasiyanik, un écrivain turc, décédé en 1954, renommé... pour ses nouvelles. À 1 euro, c'est bien moins cher qu'un latté et à peine plus qu'un quotidien. Je lance un appel aux éditeurs québécois: pourquoi pas des nouvelles à la pièce de nos grands auteurs pour... disons... 2 dollars? Y a-t-il preneur?

2 commentaires:

Papageno a dit…

En France il y a quelques années un éditeur (Mille et Une Nuits) avait lancé des petits livres à 10F (1,5 euros). Plus tard ils sont passé à 1 ou 2 euros. Des textes assez courts, de grands classiques et des inédits. Ils en ont vendu des millions.

Lucie a dit…

Oui, je connais bien cette collection, qui m'a permis jadis de découvrir Barrico (Novecento, pianiste)et certains textes « classiques ». Ils sont un peu plus longs que cette nouvelle, bien sûr, mais ce sont des bouquins sympa, qui se glissent dans toutes les poches... Malheureusement, aucun éditeur québécois ne semble avoir pensé à ça (ou avoir les moyens de le faire)...