mercredi 7 juillet 2010

Échantillons

Comment choisissez-vous vos livres? En lisant des commentaires de lectures, en bouquinant, en vous fiant aux recommandations de votre libraire? Toutes ces réponses? Eh bien, parfois aussi, j'en ramasse un ou deux à la bibliothèque, complètement au hasard (mais le hasard existe-t-il?), parce que la couverture m'interpelle ou que je lis quelques lignes qui me convainquent.

C'est le cas d'Échantillons, un ouvrage de 81 miniatures signé Éléonore Clovis. Avec un regard presque chirurgical et pourtant jamais dénué d'une certaine tendresse, la jeune auteure (née en 1982) a capté une série d'instants, de situations ou nous propose une galerie de personnages (le mendiant, l'acteur, le jeune couple, le vieux couple, le ministre, l'archiviste, etc.). J'ai été complètement happée par la minutie portée aux descriptions, la façon dont l'auteure sait aller à l'essentiel, mais surtout par la façon aussi avec laquelle elle joue avec les mots, les sonorités, les sens, en véritable poète de l'éphémère.

En partage... Le pianiste


Sur la table basse, ses doigts pianotent distraitement entre les verres, un air connu d'eux seuls, tandis que son regard s'envole d'entre les convives dans un glissando dédaigneux. Le pianiste s'ennuie. Les invités l'ennuient, l'embêtent comme la pluie, surtout lorsqu'ils en parlent, de la pluie et du beau temps. Le temps, beau ou mauvais, le laisse froid. Sujet trop bas pour l'éternité du génie, sujet trop élevé pour être seulement effleuré par l'interlocuteur. Ou alors si maladroitement que mieux vaudrait encore être sourd, songe le musicien avec un quart de sourire. Du fond du coin du canapé, il soupire au nez de l'assemblée sa lassitude enfumée, et pour échapper à cette dysharmonie, improvise une fugue en si.

D'autres extraits peuvent être lus ici...

4 commentaires:

Claudio Pinto a dit…

Décidément, cela me donne le goût de lire cette plaquette...

Lucie a dit…

Je te la prêterais bien mais je l'ai ramenée aujourd'hui à la bibli mais, oui, je pense que tu aimeras! :)

Kikine a dit…

J'aime ce genre de bonnes surprises avec des livres sur lesquels on tombe tout à fait par hasard et qui nous révèlent de belles choses

Lucie a dit…

Kikine: oui, moi aussi. En plus, quand ça vient de la biblio, on peut tout tenter... ou presque!