vendredi 27 mai 2011

L'amateur de musique

Mon cœur bat au rythme du Concours Musical International de Montréal (pour me lire sur le sujet, c'est ici...). L'avantage de ces nombreux allers-retours? Du temps pour lire dans les transports en commun, bien sûr!

Quelques citations à partager ici de L'Amateur de musique de Gilles Marcotte...

« Soixante ans après sa création, le premier Wozzeck s'éloigne, et à beaucoup d'auteurs il sera de plus en plus nécessaire, pour le retrouver, de traverser une couche d'habitudes, de complaisances. Le moment où une oeuvre passe à la postérité a toujours quelque chose de profondément mélancolique. »

On peut dire cela de plusieurs autres incontournables du répertoire, quand on y repense...

« Telle est un des bienfaits les plus incontestables de la nouvelle musique: elle nous avertit que rien n'est jamais définitivement acquis, et que la musique se construit sans cesse à l'écart non seulement de l'habitude, mais aussi de la pure nature. »

Tous ceux qui ne jurent que par les symphonies de Beethoven et rien d'autre devraient la méditer, celle-là... Et, en terminant, je reprends sa citation de Stendhal, parce qu'elle elle tirée des propos de ce dernier au sujet de Mozart, mein Mann.

« Rossini amuse toujours, écrit Stendhal, Mozart n'amuse jamais; c'est comme une maîtresse sérieuse et souvent triste, mais qu'on aime davantage, précisément à cause de sa tristesse; ces femmes-là, ou manquent tout à fait de faire effet, et passent sous le nom de prudes, ou, si elles touchent une fois, font une impression profonde et s'emparent de l'âme tout entière et pour toujours. »

4 commentaires:

no. a dit…

Il faudra aussi que tu lises Mamita de Michel del Castillo. Un pianiste en fin de carrière, un travail autant sur sa vie que sur son oeuvre... captivant, mais surtout émouvant.

Lucie a dit…

Je ne connaissais pas du tout. Tu l'as dans ta bibliothèque?

Lali a dit…

Voilà qui me donne envie de me replonger dans ce livre lu il y a longtemps...

Lucie a dit…

Certains textes sont un peu « passés » (par exemple, celui dans lequel il s'interroge sur l'achat ou non d'un lecteur CD!) mais il y a quand même des réflexions encore pertinentes, surtout sur des œuvres musicales spécifiques.