jeudi 12 janvier 2012

On trouve de tout...

Petit matin neigeux, rendez-vous avec mon accordeur, venu requinquer mon piano d'enseignement en ce début d'année. Me rappelant qu'un petit élève avait réussi avec un doigté incroyable à égarer une petite carte de note (de deux cm sur deux) l'année dernière alors que je tentais de lui inculquer (plus ou moins malgré lui) les bases de la lecture, je lui demande de soulever quelques touches pour pouvoir le récupérer. Un souvenir diffus (cela fait quand même plus de six mois) me pousse à lui indiquer l'octave sous le do central. Pas de succès. On enlève quelques autres touches, récupère non pas une mais deux cartes.

Une fois lancé, pourquoi s'arrêter en chemin? L'aspirateur et un pinceau sont offerts et il se met à nettoyer l'assise des touches dans son ensemble. (Cela n'avait clairement jamais été fait...) Et là, surprise, au milieu de la poussière, nous découvrons deux pages du Devoir datées de janvier... 1958! Malheureusement, on parle ici de nouvelles du sport (le « Rocket » allait arbitrer un match d'anciens à Vancouver), de cotes de la bourse (on peut notamment y suivre le « cours des huiles »!), d'annonces classées et d'avis publics, mais quand même... Pensait-on offrir une isolation à l'instrument de cette manière? Grand mystère...


6 commentaires:

Kikine a dit…

ça me rappelle mes rénovations. En refaisant les escaliers, mon père avait trouvé des journaux de 1949' j'ai ai fait un tableau souvenir :)

Lucie a dit…

Un bon du trésor de 1942 aurait été plus spectaculaire, certes, mais, n'empêche, je continue de m'interroger sur les raisons qui ont motivé une telle réutilisation du quotidien.

Allan a dit…

J'avais fait un petit article au sujet des objets trouvés dans les vieux pianos:
http://www.pianotechniquemontreal.com/2010/12/accordeur-de-piano-chercheur-de-tresor/

Lucie a dit…

Allan: je viens d'aller voir la liste! Impressionnant!

Lali a dit…

Un jour, un accordeur que j'ai connu a trouvé une cinquantaine de médiators (picks) en retirant les marteaux pour refaire les feutres. Et de toutes les couleurs en plus!

Lucie a dit…

Il y a un chapitre à écrire là-dessus, dis donc!